Fenêtre triple vitrage : avantages et inconvénients de cette fenêtre

Vous songez à remplacer vos fenêtres de maison? En plus des matériaux de cadres et châssis désormais offerts, notamment l’aluminium, le vinyle (PVC) et le bois, vous aurez aussi à choisir une option de vitrage : double ou triple.

Dans le cadre du programme de certification écoénergétique ENERGY STAR, le Sud du Québec se trouve dans la Zone climatique 2. Dans cette zone, les fenêtres doivent intégrer, au minimum, un vitrage double (ne répondant plus aux normes écoénergétiques actuelles, le vitrage simple est tombé en désuétude.). Or, considérant les coûts supplémentaires associés au vitrage triple, opter pour ce dernier en vaut-il vraiment la peine?

Qu’entend-on par vitrage?

Mais tout d’abord, revenons un pas en arrière. Qu’entend-on, en effet, par vitrage?

Le vitrage réfère au matériau transparent de la fenêtre, typiquement du verre.Lorsque le vitrage contient au moins deux panneaux de verre, ceux-ci sont séparés sur le pourtour par un intercalaire, qui crée un espace pouvant être rempli d’air ou de gaz isolant, par exemple, l’argon. Dans cet espace, on peut aussi y ajouter une fine pellicule métallique à faible émissivité (Low-E), qui limite le rayonnement vers l’intérieur l’été mais réfléchit la chaleur vers l’intérieur l’hiver. Dans l’industrie, les vitrages doubles sont aussi connus sous le nom de « thermos ».

Enfin, lorsque le vitrage est triple, vous devinerez que l’on retrouve alors deux espaces d’air, pouvant eux aussi contenir un gaz isolant ou une pellicule à faible émissivité.

Avantages et inconvénients du vitrage triple

Ceci étant dit, devrions-nous privilégier le vitrage triple?

Le vitrage triple présente de nombreux avantages, le plus important étant-  sans surprise – son excellente performance thermique. Son coefficient de résistance thermique (facteur R) est effectivement plus élevé que celui d’un double vitrage (Source : CAA Québec); c’est pourquoi les produits à triple vitrage peuvent être jusqu’à 50 % plus efficaces que ceux à double vitrage (Source : Ressources Naturelles Canada).

Qui dit meilleure barrière thermique dit aussi confort intérieur amélioré, surtout près des fenêtres. On remarque aussi une diminution de la condensation intérieure et certains mentionnent une meilleure isolation acoustique pour certains bruits de type « trafic rapide ».

Pour les régions plus froides, les fenêtres orientées vers le Nord  ou les propriétaires souhaitant une maison dite passive, le triple vitrage peut s’avérer un excellent choix stratégique.

Or, le vitrage triple comporte aussi son lot d’inconvénients. Tout d’abord, les fenêtres à triple vitrage sont reconnues pour être plus dispendieuses. Ensuite, les fenêtres comportant trois panneaux de verre sont plus lourdes et requièrent donc une charpente et des charnières plus solides, ce qui peut engendrer des travaux et des coûts supplémentaires. Enfin, on fait souvent mention de la luminosité réduite en raison du vitrage plus épais.

Conclusion? Pour les habitations situées dans le Sud du Québec, les fenêtres à vitrage double comportant un intercalaire et un gaz isolants ainsi qu’une pellicule à faible émissivité se révèlent souvent le meilleur rapport qualité-prix, en plus de répondre adéquatement aux critères écoénergétiques de cette région.

Néanmoins, afin de mieux vous y retrouver, n’hésitez pas à consulter un professionnel en fenêtres; il saura trouver la meilleure solution pour vos besoins comme votre budget.

Portatec offre une vaste sélection de modèles de fenêtres à haut rendement écoénergétique. Faites appel à son équipe expérimentée et minutieuse pour l’installation professionnelle de vos fenêtres!

Share this post